STEVE CLAYTON

STEVE CLAYTON

Steve Clayton, né en 1962 à Birmingham (GB) commence à s’intéresser à la musique déjà à l’âge de 10 ans.Son père lui achète un vieux piano et le petit Steve prend des leçons de piano.Après 5 ans d’études musicales son professeur compose pour lui un blues qu’il doit étudier.Ces rythmes, ces sons sont une révélation pour le jeune Steve, qui jusqu’alors ne connaissait que le piano classique.
Sa collection de disques augmente très rapidement,il consacre tout son argent de  poche à s’acheter des disques de Cow Cow Davenport, Albert Ammons et Memphis Slim. A partir de ce moment-là il n’étudie plus la musique classique, il préfère reproduire ce qu’il entend. Après  sa  formation  scolaire  il  joue dans  plusieurs  groupes  de  blues  et  peut  y parfaire ses talents.
Peu de temps après on le surnomme «The Ivory Maradona»ou«The Big Man of  Boogie  Woogie»et on lui demande d’accompagner au piano des musiciens légendaires  comme  Louisiana  Red,  Shuggy  Otis  et  Carey  Bell pendant  des tournéesen Europe. Il prend part aussi à la production deCD d’autres musiciens. On peut l’entendre entre  autres sur le CD d’Otis Grand «He  knows  the  blues» récompensé d’un prix du jazz.
Son travail au piano l’amène logiquement à apprendre à chanter et finalement à écrire la musique et les textes des morceaux qu’il a composés.Le  premier  CD  «Can’t stop the boogie» composé  par  lui-même  est  enregistré en 1991.En 1993, la maison de disques «Hot Fox»l’envoie à Chicago pour y enregistrer son  deuxième  album  «I  got  a  right» avec  les  légendes  du  jazz S.  P.  Leary  et Lester “Mad Dog” Davenport.Cinq enregistrements:“I got to sing these blues“(1999), “You know what I mean“ (2000), “Dirty Mistreater“ (2004,) “Goin’back to Birmingham“(2008), “I like it like that” (2011), “Barrelhouse Blues & Boogie Woogie Piano” et “Homecoming” en 2014.
Nommé  «meilleur  pianiste»  en  Angleterre  par  le  «British  Blues  Connection»dans les années 1995, 1996, 1998.Il s’installe en Allemagne en 1998 où il lui faut peu de temps pour être remarqué. En  2001,  il  reçoit  le  prix  «Kupferle»de  la  région du sud de l’Allemagne et en 2015 le prix «German Boogie Woogie Award Pinetops».Cela fait maintenant plus de 30ans qu’il chante et joue parmi les grands.Il a transformé lestyle traditionnel en lui donnant une note très personnelle.ENFAIT:  «...ON  NE  PEUT  LE CONFONDRE  AVEC PERSONNE.  SON STYLE EST UNIQUE, C’EST CELUI DE
STEVE «BIG MAN»CLAYTON.

Licence n°000357-000358-000359
1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement